A la française, d’Edouard Baer

Par · octobre 10, 2012

Résumé : E. Baer et sa troupe montent une pièce en une nuit
Les + : gai, décalé, fantasque
Les – : construction bancale, texte lâche, pas assez déjanté
Dates : jusqu’au 29/12/12 au théâtre Marigny (Paris) puis en tournée en France
Si c’était à refaire : oui, mais à réserver aux inconditionnels d’E. Baer

Résumé

Edouard Baer doit ouvrir le G20 avec une pièce autour de la France.

Seul hic : c’est demain et il n’a encore rien préparé.

Une troupe improvisée se forme pour créer un spectacle de bric et de broc. Participent : la femme de ménage pragmatique, un dresseur qui a perdu son chat, l’acteur raté sur le retour, le vieux débonnaire, l’employé du ministère, Marianne l’idéaliste ou encore la manager amoureuse.

Avis

Loufoque, rêve, folie, enthousiasme et légèreté : le spectacle d’Edouard Baer comporte les ingrédients qui le distinguent entre tous et qui font son succès. Néanmoins, pas assez pour que la sauce prenne.

S’il parvient à insuffler de l’humanité et de la magie, le spectacle pêche par sa construction légère et l’impression bancale qui en ressort. Le texte est peu resserré et il manque de mordant. On attendrait également davantage d’idées saugrenues.

C’est dommage car le potentiel est là : Edouard Baer donne une image juste d’une France toute en contradictions, prise entre le meilleur et le pire. Le meilleur qui réunirait les plaisirs de la vie, la spontanéité, le mélange des cultures, la foi en le hasard et en chacun quel qu’il soit. Le plus honteux qui s’exprime par un racisme latent, la grossièreté, la promotion canapé quasi-institutionnelle, la corruption et la flagornerie. Edouard Baer, en mélangeant le tout avec humour, incarne à merveille le Français moyen.

Il est aussi entouré par une troupe compétente, laquelle compte Leila Bekhti, qui joue en alternance avec Lea Drucker, Lionel Abelanski, et ses fidèles comparses ex-Deschiens, Atmen Kelif et Phlippe Duquesne.

Parfois, quelques phrases font mouche, comme celle-ci : « Ca ne sert à rien de s’angoisser, ça ne s’arrangera jamais ! ». Mais elles sont trop rares.

Il faut donc y aller sans se dire qu’on rira aux éclats, mais pour déguster au passage quelques bons mots et glaner un peu de gaieté et d’humanité.

A la française, d’Edouard Baer
Du 21 septembre 2012 au 29 décembre 2012
Du mardi au samedi à 21h et le samedi à 16h30
Théâtre Marigny, 
Carré Marigny, 75008 Paris
Réservation auprès du théâtre au 0892 222 333
Voir le site du théâtre 
Tarifs : 15 € et 22 € (-26 ans), 35 €, 45 €, 55 € et 63 euros
A partir de 38 € sur billetreduc.com et de 35,20 € sur ticketnet.fr
Tournée à Caen le 16/06/13, à Neuves maison le 16/04/13, à Roubaix les 2 et 3 mai 2013  et le 18/04/13 à Sausheim

 

 


Ajouter un commentaire